Gestion du froid : pansage et travail du cheval

(3)
Déposer un commentaire

Benjamin Aillaud vous offre ses conseils pour maximiser le confort de votre cheval en hiver afin qu'il puisse donner le meilleur de lui même. Du pansage au travail, il existe plein de petits gestes et astuces pour garder son cheval au chaud et favoriser son bien être.

La plupart du temps, les chevaux sont équipés de couvertures en hiver afin de rester au chaud, d'autant plus s'ils sont tondus. Lorsque vous faites votre pansage, commencez par nettoyer les zones qui ne sont pas couvertes. Vous pouvez aussi mettre les protections une fois que les membres sont propres et les pieds curés. Ensuite, détachez toutes les sangles. Vous pouvez replier la partie avant de la couverture sur le dos du cheval afin de brosser les épaules, le poitrail et l'encolure. Ensuite reculez la encore un peu pour faire rapidement le dos et le ventre. Remettez la couverture sans les attaches et faites de même pour la croupe. Repliez la partie arrière sur le cheval, brosser la croupe et les reins et remettez la couverture. S'il fait vraiment très froid, vous pouvez aussi mettre le couvre rein sous la couverture pendant le pansage afin d'éviter au maximum que votre cheval ait froid lorsque vous allez le découvrir. Au moins le couvre rein sera chaud et votre cheval n'aura les reins découverts à aucun moment.

Vous êtes maintenant prêts à monter. Pour échauffer un peu le dos de votre cheval, il est conseillé de marcher en main quelques minutes avant de vous mettre en selle. Ensuite vous pouvez monter et marcher un bon quart d'heure au pas tout en travaillant dans les dernières minutes (attitude ronde, rectitude, travail latéral). Si vous ne parvenez pas à garder votre cheval calme en début de séance; le froid a tendance à les exciter un peu; vous pouvez longer votre cheval pour qu'il lâche son jus. Même si ce n'est pas l'idéal en termes d'échauffement, c'est mieux pour votre sécurité.

Ensuite vous pouvez tranquillement commencer le travail au trot. Laissez votre cheval s'étendre. Il faut bien garder en tête que plus il fait froid, plus l'échauffement musculaire est long. Si le temps vous le permet, vous pouvez retirer le couvre rein à la fin de votre détente. N'hésitez pas à descendre de cheval pour le faire ou à demander l'aide d'une personne à pied si votre monture est un peu émotive.

En fin de séance, replacez le couvre rein sur votre cheval et marchez longuement (environ 15 minutes) afin que votre cheval soit relâché et calme dans ses voies respiratoires lorsque vous le ramenez à l'écurie. Attendez qu'il soit sec avant de remettre sa couverture. Si besoin mettez lui une chemise séchante pendant quelques minutes pour qu'il sèche plus vite. Attention, certains chevaux ont tendance à faire une deuxième suée lorsque le travail a été intense et que l'on remet la couverture trop tôt. Il faut donc vraiment attendre que la température du cheval redescende avant de lui remettre sa grosse couverture.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Noter
Déposer un commentaire
HAUT DE PAGE